Bienvenue dans cette petite bulle sans prétention pour parler de tout et de rien, mais surtout de beauté :)

dimanche 15 janvier 2017

Happy Smooth Year – La Presciption Lab box de janvier 2017.

En ce début de mois de janvier, j’ai reçu mes deux box beauté coup sur coup et je dois bien avouer que la box de Prescription Lab a été la belle surprise de ce début d’année. C’est la deuxième édition de cette nouvelle box et alors que la barre avait été placée très haut, je trouve que le défi est remporté : cette box est aussi bien que celle du mois dernier.


Pour cette édition de janvier, l’écrin était tout blanc avec le nom de la marque en noir. Je me répète, mais j’adore le chic et la sobriété de cette box.


À l’intérieur de ce très joli coffret, on retrouve les trois produits promis par la marque ainsi que le magazine Le Prescripteur – qu’une fois de plus j’ai adoré. Ce mois-ci, il change légèrement de format, avec une couverture plus rigide. Autre nouveauté, un petit pochon floqué avec le mantra de la marque contenait nos produits.



Le premier produit, et de loin le plus volumineux, que j’ai découvert est l’huile sèche Eclat Parfait à la Rose du Maroc de Ren. Je suis littéralement tombée amoureuse de ce produit. Moi qui suis déjà très huile pour le corps (et pour tout en fait) je suis toujours ravie de pouvoir tester des soins que je ne connais pas. Pourtant, même si je connais Ren et que j’apprécie énormément ces produits, je ne me serais jamais arrêtée sur cette huile à cause de l’idée que je me faisais de son parfum. La rose n’est pas forcément une fragrance que j’apprécie. Ici pourtant on est face à une odeur beaucoup plus chaude et complexe que ce à quoi je m’attendais. L’argan sans doute. Car oui cette huile est composée d’huile d’argan et d’huile de rose pour venir hydrater et nourrir intensément la peau tout en la préservant du vieillissement. Le format est généreux (100 ml) et le flacon en spray est assez pratique. Il est également possible d’utiliser ce produit sur les pointes des cheveux, mais comme ça n’est pas la plus légère des huiles, je conseillerai cet usage davantage aux personnes avec les cheveux très secs. Pour info ce produit vaut 28€ tandis que la box coûte 19.60€…

Le deuxième produit que j’ai reçu est un crayon à sourcils de la marque L’Atelier Maquillage. Je ne maquille quasiment jamais mes sourcils et le seul produit dont je disposais jusqu’à présent était une sorte de mascara avec des fibres, type Gimme Brow de Benefit. Je n’ai jamais trop réussi à intégrer cette étape dans mon maquillage car je n’en ressens pas la nécessité. Je n’apprécie pas la mode des sourcils épais ou ultra définis et je n’ai pas de trous ou autre chose qui m’obligerait à utiliser quotidiennement de quoi remplir et redessiner mes sourcils. Cependant, j’aime bien être obligée de sortir de ma zone de confort de temps en temps. J’ai déjà testé ce produit, et si au départ je pensais que la couleur était un poil trop clare, je suis ravie qu’elle ne soit pas plus foncée, car le crayon est sacrément pigmenté. Le résultat est pour le moment assez déroutant et je sais qu’il faudra que je m’habitue, mais le geste m’amuse. Je ne me vois pas l’utiliser au quotidien mais pour une soirée ça peut vraiment être l’occasion de parfaire un maquillage plus sophistiqué que mon nude habituel. Pour info ce produit est vendu 16.90€

Enfin dernier produit reçu, le baume à lèvre au karité et à la rose de Prescription Lab. Si le packaging de se produit m’a un peu étonné au premier abord, je l’ai trouvé très bien pensé après avoir utilisé ce baume. C’est un produit dont la texture est non sans rappeler un gloss. C’est un gel légèrement rosé, tout en transparence, mais qui à l’énorme avantage de ne pas du tout coller. La particularité de ce produit, dont la teinte se nomme Rose Gradient, est qu’il se colore en fonction du niveau d’hydratation des lèvres. Plus les lèvres sont hydratées, plus la couleur rose du baume est intense. Je connaissais les produits réagissant au pH de la peau, mais encore jamais au taux d’hydratation. Niveau compo, là encore je souhaiterai souligner l’effort et l’attention que porte la marque. Il s’agit en effet d’un produit à 99.9% naturel. Ce produit sera bientôt proposé sur l’eshop de la marque au prix de 13€.

Enfin pour terminer, je souhaiterai comme la dernière fois souligner la qualité du magazine Le Prescripteur qui accompagne les produits. C’est la première fois que je lis vraiment un magazine de box et que je l’aime de A à Z. La philosophie, la ligne éditoriale et la charte graphique, tout me plait !

Je vous retranscris l’édito, qui je l’espère vous donnera envie de prendre soin de vous :

« On dit que le courrier est en perte de vitesse. Que les gens ne s’écrivent plus. « Qu’on ne trouve plus de carte ! », répète en boucle ma mamie. Pourtant, dans ma boîte aux lettres au mois de janvier, c’est toujours le même défilé de cartes de vœux des « familles parfaites ». Enfin le même… Les montages douteux de nos amis visiblement en conflit avec Photoshop passent du kitsch au moche selon les millésimes. C’est curieusement chou. Une mosaïque pixellisée de visages heureux qui ont passé une pure année et m’en souhaite une encore plus dingue. Caro et Hadrien se sont fiancés, on devine un bidon rond sous le pull de Camouche… Comme quoi 2016 n’était pas si naze et 2017 se doit d’être d’enfer. Elle le doit. L’angoisse. Comment rendre cette année belle ? Personnellement 2017 me fait un peu flipper. Les Américains ont élu un tripoteur de nanas à la tête de leur pays. Nos élections ne me réjouissent pas davantage. Mon chat se fait vieux… Mais j’ai appris il n’y a pas longtemps que la clef d’une année joyeuse réside dans une pratique toute simple : la pleine conscience. Arrêtons de ruminer le passé et d’appréhender le futur (après tout, on n’y est pas encore !), l’important, c’est de reconnecter avec l’instant présent. Là, maintenant, vous êtes en train de lire ce que Le Prescripteur crève d’envie de vous hurler depuis l’ouverture de ces pages : cette année, la seule bonne résolution à prendre, c’est d’être douce envers vous-même.
Happy Smooth Year
»

Des bisettes les poulettes,

Mag J

2 commentaires:

  1. oui, elle a l'air aussi top que la première ...pas trop de produits, des formats ventes .....non, toujours pas craqué mais faut aussi savoir se faire plaisir de temps en temps ...bientot peut être . Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que pour le moment je suis assez bluffée par le contenu des ces deux premières box. ça me change un peu de la routine Birchbox, que j'apprécie toujours, mais c'est un second souffle. J'attends aussi de voir si la qualité va rester la même... Gros bisous Nath!

      Supprimer