Bienvenue dans cette petite bulle sans prétention pour parler de tout et de rien, mais surtout de beauté :)

dimanche 26 avril 2015

Belle et Bio, la palette Gyspy de Bo.Ho !

 Aujourd’hui je reviens après plusieurs semaines d’absence pour vous présenter une palette gé-niale, dont je ne peux malheureusement plus profiter… enfin pour l’instant !



Pour l’anniversaire d’une copine qui est méga sensible des yeux, je voulais lui trouver du maquillage safe et chouette et je suis tombée sur cette magnifique petite palette signée Bo.Ho Cosmetics: la Gypsy palette! Bo.Ho est une marque bio que je connais et que j’aime beaucoup. Je ne possède pas énormément de produits, mais entre un blush, une terra cota et deux fards à paupière, mon avis était fait et était surtout très positif.
Bo.Ho est une marque dont j’aime l’engagement et les valeurs. Pour ne pas dénaturer les propos de la marque, je livre leurs engagements :
« Bo.Ho milite pour des prix accessibles, inédits en naturel:
Un raisonnement industriel local et flexible: des produits éco-conçus artisanalement avec des fournisseurs avant tout Français mais aussi lorsque nécessaire proches de notre siège social (Italie).
Nous utilisons des ingrédients avant tout naturels et/ou bio, aucun parabène ni de silicone; nos produits respectant le cahier des charges COSMEBIO ainsi que le référentiel BUREAU VERITAS.
Les contenants de nos produits de maquillage et les meubles de présentation sont véritablement éco-conçus avec des matériaux traités par les filières de recyclage existantes.
Nous les commercialisons nos produits sans suremballage (Bo.Ho  s'interdit le blister ainsi que l'étui).
Si les mascaras, les vernis à ongles, les crayons ou encore les fards à paupières donnent l’impression d’être en format mini leur contenant est en réalité parfaitement standard. Ils sont simplement habillés au plus près de la matière, sans ajout d’emballage inutile.a
Pour les crayons en revanche, Bo.Ho Green Makeup l’assume: ils sont plus petits car on ne finit jamais un crayon avant de devoir le changer pour des raisons d’hygiène (environ 1 an). Nous préférons donc proposer un petit format à prix très abordable, notre parti-pris.
Nous ne pratiquons aucun test sur les animaux, la directive des Cosmétiques étant claire en la matière et notre gamme est autant que possible certifiée One Voice.
Nous versons 1% de notre chiffre d'affaires à des associations œuvrant à la protection de l'environnement.
Cette année nous soutenons:
Océans sans plastiques, qui rassemble les compétences et les ressources des acteurs de l'environnement, de l'industrie, de la recherche et de l'économie sociale pour mettre fin à la polution par les déchets plastiques.
Surfriders Foundation Europe, qui œuvre pour la défense, la sauvegarde, la mise en valeur et la gestion durable de l'océan et du littoral. Mouvement né en 1984 à Malibu en Californie, où des surfeurs souhaitaient protéger leur spot de la pollution locale. Son action englobe de plus en plus les zones de loisirs nautiques des lacs et rivières et bénéficie du soutien de nombreuses personnalités du monde du sport pour sensibiliser la population à cette cause (par exemple le ramassage des déchets sur les plages). »

Voilà, c’est une marque qui me plait beaucoup, et dont en plus les produits sont de qualités !

La palette Gypsy a été un véritable coup de cœur. Quand j’ai vu cette nouveauté sur le site internet de la marque, je n’ai pas hésité une seconde. Une pour mon amie, une pour moi, et hop j’avais validé mon panier. Elle se présente de façon très originale puisqu’il s’agit d’un petit boitier en bois, composé de deux étages comprenant chacun 4 ombres à paupières. Le premier étage est composé de 4 fards irisés/satinés. On y retrouve un très joli rose (dont je me sers tout le temps), un magnifique cuivré qui est divine sur les iris bleues/vertes, un prune froid et un brun moyen, un basique indispensable à tout le monde. J’aime beaucoup cette sélection de couleurs qui au premier abord semble un peu foncée, mais en réalité les ombres se travaillent très bien et il est vraiment possible de moduler l’intensité de la couleur. Maquillages de jours et de nuits sont donc tout à fait envisageables ! Le second étage est sans nul doute mon préféré. Il se compose de 4 ombres totalement mates, dans des teintes bien évidemment neutres, mais adaptées à la plus grande majorité d’entre nous. On y retrouve un blanc cassé, très légèrement beige, un joli gris/taupe très clair que j’adore littéralement, un taupe rosé qui posé sur toute la paupière mobile peut se suffire à lui seul et enfin un brun foncé dont je me servais en liner voire en fard de creux de paupière. Je dis me servais car cet étage là a complètement explosé dans ma salle de bain.
C’est peut-être le seul point négatif de cette palette, elle est très fragile. En effet, les étages ne tiennent entre eux que pas deux petits aimants et alors que je voulais vous photographier d’autres swatchs, les premiers étant pourris, j’ai mal pris la palette et l’étage inférieur est tombé. La partie en bois n’a rien, mais toutes les ombres se sont explosées sur mon carrelage, impossible d’en sauver une. Autant vous dire que j’avais bien les boules d’avoir perdu l’étage entier des mates, d’autant que je trouvais que c’était l’atout majeur de cette palette. Vous le savez, ou pas d’ailleurs, mais je trouve que les mates sont réellement essentiels dans une palette et je ne pourrais me maquiller qu’avec ce type d’ombre à paupière. Mates ne veut pas forcément dire terne. On peut avoir des couleurs non irisées qui sont malgré tout « lumineuses ». Alors oui, elles ne renvoient pas lumière, mais elles ne fatiguent pas pour autant le regard ! Enfin bref, tout ça pour vous dire aussi que je n’ai pas de swatchs très présentables, mais ceux du site officiel sont assez fidèle à la réalité, et vous pouvez les voir ici. 

Enfin dernier point que je voulais aborder, c’est que cette palette a été créée dans l’optique d’être rechargée. Tous les fards sont aimantés dans le packaging en bois. Après avoir fait tombé la mienne, j’ai vainement cherché les recharges… je souhaitais recomposé mon étage de mates, mais je n’ai rien trouvé. J’ai contacté le service client début avril, et je n’ai toujours pas eu de réponses. J’ai également essayé via facebook, et j’attends… Le service client n’est pas leur point fort ! Quoiqu’il en soit, j’ai recommandé cette palette. Je la trouve vraiment top, et je pense offrir les fards irisés que j’aurai en double…  

Cette petite palette coute 29,00 euros. Pour du maquillage de qualité, bio et engagé, je trouve que c’est vraiment tout à fait correct.

Bon plan, jusqu’à ce soir, vous pouvez bénéficier de -20% sur votre commande avec le code BOHO3ANS car ce sont les trois ans de la marque. Vous pouvez d’ailleurs à cette occasion tenter de remporter plusieurs cadeaux. N’hésitez pas à liker la page facebook de la marque, et à vous rendre sur le blog de la marque !

Voilà les poulettes, je tenais vraiment à vous présenter cette marque et cette très jolie palette. Etes-vous sensible à l’engagement des marques ? Est-ce quelque chose qui a de l’importance pour vous ?

Je vous dis à bientôt, avec un article « produits terminés », qui va être bien long… peut-être que je diviserais en 2… Je sais que je suis moins présente ces derniers temps, mais ne faisant plus beaucoup d’achats, je n’ai pas beaucoup de chose à vous présenter. J’ai quelques produits dont je souhaiterai vous parler, mais je les teste un peu plus pour le moment. Je n’ai jamais tenu un blog où je parle des nouveautés, qui viennent tout juste de sortir, et je ne compte pas changer. J’aime parler des produits que j’utilise vraiment, et essayer de ne pas trop entrer dans cette course à la consommation qui peut être source de beaucoup d’ennuis et de frustrations surtout quand on n’a pas le budget pour.

Je vous fais plein de bisettes les poulettes,

Mag J

lundi 6 avril 2015

Destination Beauté avec la Birchbox du mois d’avril 2015.

Lorsque les beaux jours reviennent, les envies de vacances sont souvent aussi très présentes. Qui ne rêve pas de quelques jours d’évasion loin du quotidien ? Birchbox l’a bien compris et nous propose un tour du monde de la beauté pour ce mois d’avril.



Quand j’ai reçu ma box, j’étais toute excitée. D’une part parce qu’en ce moment, je la reçois très tôt, et je n’ai donc pas le temps de me faire spoiler et d’autre part, avril étant le mois de mon anniversaire, j’espère toujours avoir une box canon pour ce mois-là.
Je ne m’étais pas faite spoiler, mais pour une fois j’avais regarder le teaser, hyper bien fait, je dois le reconnaître, de la box, et un produit me faisait particulièrement envie. Malheureusement, je ne l’ai pas reçu, mais le contenu de cette box est quand même vachement chouette et je vous détaille tout ça juste après la photo de famille :



Le premier produit que j’ai aperçu a été le shampooing de la marque Hip. Je suis à la fois très contente de trouver ce produit et à la fois un peu déçue. Contente parce que d’ordinaire, les produits capillaires que l’on reçoit dans les Birchbox sont pleins de silicones, et depuis près de deux ans que je les ai bannies de ma douche, je me retrouvais toujours avec des produits que je devais donner (ma sœur était ravie). Du coup, trouver un shampooing à la compo clean, puisque c’est le cas de ce petit, ça me ravit. Par contre je suis un peu déçue dans le sens où ce produit n’est, pour moi, pas une découverte. Ma mamounette qui est abonnée à la My Little Box, avait reçu ce produit, et sachant que j’utilise seulement des produits cleans, elle me l’avait donnée. C’est un bon produit, qui contient 93% d’ingrédients d’origine naturelle. Il est formulé sans parabène, sans silicone, sans OGM, sans nanoparticules et sans parfum de synthèse. Par contre on retrouve des SLS… Néanmoins, c’est un shampooing qui laisse effectivement les cheveux bien brillants, et qui me permet de gagner un jour pour espacer mes lavages. Il sent bon la menthe et n’emmêle pas trop les cheveux même s’il laisse une sensation de cheveux un peu crissant.

Si le premier produit nous avait laissé en France, le vernis Lola nous conduit directement en Espagne, à Barcelone très précisément. Ce mois-ci, l’équipe de Birchbox avait laissé le choix à ses abonnées pour la couleur du vernis. Trois couleurs étaient possibles, un violet tendre style lilas, un fuchsia et le corail pour lequel j’ai opté. Je n’ai pas encore porté ce vernis, pour la simple et bonne raison qu’en ce moment, je suis les mains dans la terre toute la journée et que franchement, ça me ferait bien chi** de passer 1h30 à faire une manucure impeccable pour la ruiner en deux minutes. J’ai quand même jeté un coup d’œil au pinceau. Ça n’est pas à proprement parlé un pinceau plat type ceux de Dior, mais ça n’est pas non plus un petit pinceau fin tout rond. On est entre les deux. Dès que je rentre au bureau, je teste et je vous dis ce que j’en pense !

Le troisième produit nous conduit directement aux States. Il s’agit d’une toute petite miniature de l’enlumineur/blush Cindy-Lou Manizer de The Balm. Les enlumineurs The Balm m’ont toujous fait très envie mais jusque là, je n’avais jamais eu l’occasion de les tester. J’aurai pu me lancer à l’eau et acheter directement sans essayer, mais au prix du truc, j’ai pas osé… et ma foi, il semblerait que j’ai bien fait. Le Ciny-Lou, de couleur rosé, est celui qui me faisait le plus envie, mais s’il est excessivement joli dans le pan, une fois appliqué, je reste un peu sur ma faim. Je ne le trouve pas extrêmement lumineux, mais plutôt poudreux et je trouve qu’il faut en mettre beaucoup pour accrocher quelques reflets, qui du coup, ne font pas du tout naturels. Bon ok, je l’ai pour le moment simplement swatché (3 fois quand même) sur ma main, mais là d’emblée, je ne suis pas méga convaincue. Je pense qu’il sera par contre très joli en ombre à paupière. Il me rappelle d’ailleurs un fard de BareMinerals que j’aime beaucoup. Je vous tiendrai au courant aussi je pense !

Pour le quatrième produit, on reste aux USA avec la marque Befine. C’est une marque que j’ai déjà eu l’occasion de recevoir et de beaucoup apprécier. Ici, l’équipe Birchbox nous a sélectionné un exfoliant pour lèvres aux protéines d’avoine, à l’huile de sésame et aux enzymes d’ananas. C’est le premier exfoliant pour lèvres que je teste, d’ordinaire, je fais plutôt ça avec un mélange maison sucre/miel ou avec mon gommage pour le visage, les rares fois où j’en fais. Là, c’es complètement différent. Le produit combine à la fois une action mécanique, avec la présence de tous petits grains qui viennent enlever les peaux mortes grâce au frottement, et une action chimique grâce aux enzymes de fruits. Je préfère les gommages enzymatiques, en général mieux tolérés par ma peau sensible, et je suis contente de trouver ça dans un produit pour les lèvres. La pâte, que l’on masse pendant une minute environ, est très vite absorbée, et plus on masse, plus les grains et enzymes font leur action et les petites peaux mortes se détachent toutes seules. C’est assez efficace, je suis plutôt bluffée.

On revient en France avec le dernier produit puisqu’il s’agit de la Formule Ensorcelante Anti Peau de Croco de Garancia. C’est un produit 3 en 1 qui nous promet de nourrir et hydrater notre peau pendant 24h, de la rendre plus lisse en la gommant (sans grain) et de lutter contre le relâchement. Garancia et moi, c’est un peu je t’aime moi non plus… J’aimerai aimer leurs produits, mais… la magie ne prend pas. Je n’ai pas encore utilisé réellement cette crème, je l’ai juste testée sur ma main, et je peu d’ores et déjà vous dire que certaines promesses semblent respectées. Notamment pour ce qui est de pénétrer rapidement dans la peau sans laisser de film collant. Je valide à 100% ! La crème sent très bon (ça me rappelle un truc, ça fait deux jours que je cherche…) et laisse vraiment la peau douce. De prime abord, on sent vraiment que cette dernière est bien nourrie et hydratée, il faudra voir sur le ling terme, mais il se pourrait que je sois en possession du premier produit Garancia qui me plaise, même si le prix du full size me dérange un peu…

Au final, je suis, ce mois-ci encore, très contente de ma box. Je n’ai pas reçu le produit qui me faisait le plus envie, mais je ne suis déçue par aucun de ceux que contenait la box. Ce mois-ci, Birchbox organise également un grand concours avec en jeu 1 voyage pour 2 à New-York et 1000€ à dépenser dans la boutique Birchbox de Soho. On reçoit dans notre box un billet, et chaque billet permet de remporter un lot. J'ai remporté -10% sur le shop et je me suis permis une petite folie en commandant alors que je suis en no-buy!

Pour celles qui souhaiteraient embarquer dans l’aventure Birchbox, je vous rappelle que la box coûte seulement 13 euros par mois ! Si ça vous tente, je vous laisse mon lien de parrainage qui vous donne droit à 50 points, soit 5 euros de réduction sur l’eshop Birchbox : http://birchbox.fr/r/beauteetpapotages



Et vous, avez-vous des envie de voyage ? Quels sont les produits qui vous font voyager ?

Des bisettes les poulettes,
Mag :)

mercredi 1 avril 2015

Quand le bio et le naturel permettent d’espacer les lavages !

Bonjour les poulettes,
Je reviens aujourd’hui avec un petit article pour vous présenter des produits dont je ne parle pas souvent sur le blog, à savoir, les dentifrices. Il y a un an environ, j’ai commandé sur Iherb le fameux dentifrice Jasön, dentifrice à la compo plus que clean et qui a le pouvoir de blanchir les dents tout en douceur. Et puis j’ai également ressorti de derrière les fagots un dentifrice bio Buccotherm, reçu dans une box mais je ne sais plus laquelle afin de comparer les deux. Et finalement, c’est l’utilisation en combo qui s’est avérée la plus efficace.
Mais un des autres avantages de ces dentifrices a été le fait de pouvoir espacer mes lavages de dents tout en gardant une haleine fraîche et des dents impeccables. De deux fois par jours, je suis passée à une fois par jour puis, à une fois tous les deux jours. Depuis peu je suis à environ une fois tous les deux/trois jours. Et c’est une sacrée économie !



Mais c’est aussi et surtout une petite blague J
Si je suis bien évidemment restée à deux brossages de dents par jour (moi j’ai du mal à emmener ma brosse à dents au boulot, j’avoue), il n’en reste pas moins que le dentifrice Jasön a été pour moi une grande révélation. Je l’ai acheté suite à une vidéo de Julie de Friendly Beauty, et j’ai par erreur commandé le mauvais parfum. Je voulais une menthe douce, je me suis retrouvée avec un tube de dentifrice à la menthe et à la vanille. Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas fait ma mijaurée et j’ai testé. Si au départ, j’ai trouvé le goût un peu étrange, je m’y suis vraiment très rapidement habituée, au point que j’ai du mal à utiliser autre chose. Je suis fan d’absolument tout dans ce dentifrice. D’une part, c’est un gros contenant de 170 g, et autant vous dire que c’est appréciable de ne pas avoir à racheter sa « pâte à dents » toutes les deux semaines… Et pendant qu’on est dans les considérations bassement matérielles, ce dentifrice est vendu à un tout petit prix ! Je vous le disais, la compo de ce produit est vraiment clean, et il est sans SLS, sans conservateurs, sans couleurs artificielles, sans « sweeteners » (j’arrive pas à trouver un terme français correct), sans saccharine, sans propylène glycol, sans fluor et sans gluten. Alors il y a juste le concept du fluor qui m’échappe. Je n’ai jamais réellement suivi le débat du avec ou sans fluor… mais depuis plusieurs mois que j’utilise ce dentifrice, je ne ressens pas de manque de fluor… Je dois aussi dire que j’ai noté une évolution sur la couleur de mes dents. Je bois beaucoup de thé et de café  et sans perdre 7 teintes de jaunes d’un seul coup, l’amélioration est vraiment perceptible.

Voyant à quel point j’avais apprécié le dentifrice naturel Jasön, je me suis décidée à enfin utiliser le dentifrice bio Buccotherm pour gencives sensibles que j’avais reçu dans une box. Bon, là, j’avoue avoir un peu plus de mal, mais ça n’en reste pas moins un très bon produit. C’est un produit certifié écocert dont 99.47% des ingrédients sont d’origine naturelle et dont 20% sont bio. C’est un dentifrice dont l’ingrédient principal est l’eau thermal de Castéro-Verduzan, eau dont le pH est stabilisé à 8. Je ne sais pas quels sont réellement les bénéfices de cette eau, mais toujours est-il que ni mes dents, ni mes gencives ne s’en plaignent !

Les deux produits sont globalement assez agréables d’utilisation et moussent correctement. Néanmoins, vous l’aurez compris, j’ai une préférence pour le Jasön dont la douceur me fait craquer à chaque utilisation.

Voilà les poulettes, c’était un tout petit article sur le pouce, plus histoire de marque le 1er avril et vous présentez un petit coup de cœur qu’autre chose. Je m’excuse pour le fait de ne pas publier beaucoup en ce moment, mais je suis débordée et les journées ne font malheureusement que 24h !

J’aimerai tout de même savoir si vous avez déjà utilisé ce genre de dentifrice, bio et/ou naturel, et si l’aventure vous tente…

Des bisettes les poulettes,

Mag J