Bienvenue dans cette petite bulle sans prétention pour parler de tout et de rien, mais surtout de beauté :)

lundi 27 octobre 2014

Cette petite brosse qui a rendu ma peau toute lisse.

Aujourd’hui je viens vous présenter une petite brosse qui a révolutionné l’état de ma peau ! Il s’agit de la Peach Brush de la marque coréenne Coringo





Vous n’avez certainement pas pu passer à côté du phénomène des brosses nettoyantes qui affole la blogo depuis près de deux ans maintenant. Si j’ai toujours été tentée de tester les brosses type Clarisonic et/ou Visapure, je dois bien avouer que leur prix et la sensibilité de ma peau ont mis leur veto quant à un possible achat de ma part. Et puis, j’ai entendu parler de la célèbre Tosowoong ! Une brosse manuelle, très douce composée de milliers de petits poils promettant un nettoyage en profondeur, mais avec la plus grande douceur. J’ai longtemps hésiter avant de me l’acheter, car je voulais avoir plus de retour et me demandais quand même quelle pouvait être l’efficacité d’un petit machin comme ça… et puis, là encore, mettre plus de 25 € dans un accessoire auquel, il faut bien le dire, je ne croyais qu’à moitié, m’a fait sans cesse repousser l’achat. Début septembre, aux alentours du 10, je suis tombée sur un article (milles excuses à l’auteur, je ne retrouve pas son article) présentant la Peach Brush. 

Avec son look ultra girly, et les 10% du code de promotion sur un prix initial de 14 €, ni une, ni deux, le 11 septembre, elle était dans mon panier ! Je crois qu’en France, on ne la trouve que sur le site de Peaux d’Anges sur lequel on trouve plein de chouettes produits asiatiques ! Je n’avais jamais commandé sur ce site et ma foi, ce fut parfait.
Quelques jours après cette commande totalement compulsive, la petite brosse était mienne. Et ma première impression a été : ahmagad !!! Quelle douceur ! Ce truc est une véritable tuerie auréolée de rose bonbon. Je dois dire qu’à la suite de l’article, je n’avais pas cherché à me renseigner davantage sur les différences entre la Peach Brush et sa célèbre grande sœur la Tosowoong. Il y a quelques jours, le super blog Les Beautés Testent ont fait une comparaison entre les deux, et je vous laisse lire l’article juste ici pour plus de renseignements, car il est très bien fait.

Je vais me contenter aujourd’hui de vous parler des résultats, parce qu’au final, moi c’est ce qui m’a le plus bluffée. Vous le savez (puisque je n’arrête pas de vous bassiner avec ça), j’ai la peau très sensible. J’évite donc tous ce qui est gommage/exfoliation de manière générale, car la plupart du temps, ma peau me fait comprendre qu’elle n’apprécie pas, mais alors pas du tout ce genre de traitement ! J’ai toujours des boutons bien douloureux, enflammés et rouges qui apparaissent dans les 12h ! Il faudra un jour que j’explique à ma peau que je ne collectionne pas les boutons et qu’elle n’est pas obligée de m’en offrir tous les quatre matins ! Des collections à la con j’en fais, mais pas de ce type ! Bref, tout ça pour dire, que j’avais quand même un peu les boules de tester, mais je me suis dit qu’hormis moi, personne ne saurait d’où ils viendraient… 
Le soir où je l’ai reçu, j’ai donc pris la bête, dégainé mon nettoyant Ex-White de Ünt, et c’était parti mon kiki ! 

Cosmétorgasme !!! 



L’étape du démaquillage/nettoyage était déjà ce que je préférais dans ma routine de soin, mais avec cette brosse, on frôle le divin les poulettes ! Le nettoyage est extrêmement doux, on se demande même s’il est réel au début, et quand on rince, on a une sensation réellement addictive de peau propre ! Je dis addictive car je me force à ne pas l’utiliser tous les jours tant la sensation pendant et après est agréable. 
Et ma collection de boutons ma peau dans tout ça ? Elle kiffe ! Elle kiffe grave même comme on disait quand on était jeune (qui a pensé : ça fait longtemps alors ????). Aucune réaction négative. Pourtant au départ, je l’utilisais tous les soirs. Pendant 10 jours, je n’ai pas réussi à me restreindre tant j’aimais le contact et les résultats. Parce que oui, des résultats j’en ai vus, et ce au bout de trois jours ma p’tite dame ! Oui, oui, oui, trois jours vous dis-je ! C’est simple, maintenant j’ai la peau lisse. Jusqu’alors, j’avais un grain de peau relativement granuleux, et en trois jours, ma peau était clairement lisse. Et là, c’est moi qui kiffe grave ! C’est la première fois que j’observe des résultats durables en si peu de jours. Je peux aussi ajouter que mon teint est beaucoup moins terne et mes pores, bien nettoyés, sont nettement moins visibles. Pour ce qui est des points noirs, je ne peux rien vous dire, j’ai (pour une fois) la chance de ne pas en avoir… que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir dans la vie ! Et comme les boutons que j’ai sont, en général, dus aux règles, ou à la bouffe, je n’ai pas noté non plus d’amélioration de ce côté-là. En même temps, c’est pas ce qu’on lui demande !

Depuis fin septembre donc, j’utilise grosso modo cette brosse un jour sur deux, mais cela dépend surtout des jours. Quand je me rends en ville, genre à Paris, pour quelques jours, je nettoie ma peau tous les soirs avec. Quand je glande chez moi à la campagne, sans rien sur la peau que mes soins, j’essaie de ne pas trop l’utiliser pour ne pas risquer d’irriter ma peau.

La seule petite chose qui pourrait gêner certaines d’entre vous, c’est comme il y a beaucoup de micro-poils la brosse ne sèche pas complètement quand on l’utilise tous les jours. Personnellement, ça ne me gène pas plus que ça puisqu’elle est composée d’un manche antibactérien qui assure une non prolifération des bactéries, et que de toute façon, elle s’utilise mouillée !

Voilà, je voulais surtout partager avec vous mon ravissement pour ce petit objet qui m'a presque donné « une peau de bonnasse » comme dirait Mylène du blog Be(you)tiful !

En plus, quand elle est humide, on peut faire des coeurs... trop de rose, ça monte à la tête!!!


Et vous, êtes-vous adeptes des brosses pour se nettoyer le visage ?

Le code promo pour avoir les moins 10% sur le site Peaux d’Anges est SACHA10 !

Des bisettes les poulettes,

Mag J

lundi 13 octobre 2014

Coup de cœur à moins de 3 euros !

Aujourd’hui je viens vous parler d’un coup de cœur complètement inattendu que j’ai eu pour un produit maquillage que j’ai payé moins de 3 € : le feutre eyeliner Miss Cop. Il y a quelques jours, je vous faisais part de ma grosse déception concernant le liner feutre de Bourjois, alors je suis contente de vous présenter son remplaçant !



C’est un produit sur lequel vraiment je n’aurai pas parié car la marque Miss Cop bénéficie, chez moi, d’une mauvaise image. Un peu genre le maquillage Hello Kitty que t’achètes chez Claire’s… J’ai trouvé ce liner dans un magasin de déstockage et voyant le prix (2.95 €), je me suis dit que je ne perdais pas grand-chose à l’essayer. Grand bien m’en a pris, j’adore ce produit !


D’une part, la pointe est par-faite : fine, souple mais ferme, en un mot : idéale ! Elle me rappelle beaucoup celle du liner feutre de Eyeko qu’on avait reçu dans une Birchbox et qui avait été un peu « LA » révélation pour moi, me permettant de faire de jolis traits sur mes paupières sans qu’on ait l’impression que j’essayais de reproduire une œuvre de Picasso ! Le trait est net, précis et très fin si on le souhaite.




D’autre part, le produit est très noir, semi mat et tient extrêmement bien. Il sèche en un rien de temps, et je suis sûre que même après une journée de 10h dehors sous la pluie (oui, joie du métier !), mon trait de liner reste impeccable. C’est un liner longue tenue qui tient ses promesses, mais qui n’est pas indémaquillable pour autant. Tout part avec mon huile démaquillante sans aucun souci. Pour un démaquillage avec de l’eau micellaire c'est pas ce qu'il y a de plus efficace, je dois l'admettre. Quant au démaquillant bi-phasé, je ne peux vous dire, je n’en utilise jamais…



Concernant sa durée de vie, pour l’instant j’utilise le mien depuis plus de deux mois et la mine ne sèche pas, l’encre s’écoule toujours aussi bien et j’ai l’impression qu’il en reste encore pas mal. Honnêtement, c’est un rapport qualité/prix imbattable. Je pense même que je vais me faire un petit stock avant qu’il disparaisse du magasin !

Et vous, quels sont vos produits coup de cœur sur lesquels vous n’auriez pas misé un kopeck ?

Des bisettes les poulettes,

Mag J

jeudi 9 octobre 2014

« Acheté, testé, jeté »… le Veni, vidi, vici des flops !

Un petit article flop pour aujourd’hui. Et croyez-moi, il y a du lourd… Heureusement, il n’y a pas beaucoup de produits et c’est un cumul sur plusieurs mois, mais je dois dire que dernièrement, je les enchaine !



Le premier produit que je tenais à vous présenter est mon dernier achat en date : le shampooing sec Fructis spécial volume de Garnier. Ce produit est une horreur ! Honnêtement je l’ai gardé juste pour le prendre en photo ! Je l’ai testé deux fois, et à chaque fois j’ai dû aller me laver les cheveux car c’était vraiment, mais vraiment !,  pas possible. J’ai eu l’impression, dans un premier temps, de me vaporiser de l’huile puis dans un second temps de m’asperger avec de la fausse neige. Genre le truc qu’on mettait sur les vitres à Noël quand on était petites ma sœur et moi… Et après j’ai eu beau bien répartir, bien brosser… le résultat était vraiment dégueulasse ! Aucun volume, aucun effet « propre », une odeur pas terrible… je déconseille à tout le monde ! Mieux vaut le très bon shampooing sec Klorane, ou au moins un shampooing sec Batiste !

Le déodorant compressé Monsavon Lait et Fleur d’oranger au Karité.
Ce produit est le deuxième déodorant compressé de la marque que je possède et définitivement, je n’aime pas le format « compressé ». OK c’est petit et ça prend moins de place dans le sac, mais c’est le seul avantage que j’y vois. D’une part je trouve que le produit se vide extrêmement rapidement (ce qui pour cette fragrance là m’arrange) et d’autre part, je n’aime pas la sensation du produit sur la peau. Je ne sais pas si c’est le diffuseur ou l’air compressée, mais je ne trouve pas ça agréable. J’ai acheté un non compressé, de la même marque et il n’y a pas cette sensation poisseuse, c’est bien lié au nouveau packaging ! Ensuite, pour en revenir plus particulièrement à ce parfum, je trouve que c’est un beau raté. Je suis une grande fan de l’odeur de fleur d’oranger et de karité, et là, ça ne sent ni l’un ni l’autre ! Juste un truc un peu entêtant et qui m’écœure. J’avais constaté le même phénomène pour le parfum Lait et Fleur de cerisier. Cette odeur est divine dans la version non compressée, et vraiment pas terrible dans la nouvelle formule. Et je ne sais pas si c’est psychologique, mais je trouve ces déodorants moins efficaces dans leur version compressée. Bref, je ne rachèterai pas !

Le liner feutre de Bourjois.
Là encore un produit que je vais jeter alors que je viens juste de l’acheter. Ce liner est une grosse arnaque. Déjà il n’est pas donné (plus de 10 €) et surtout, soit il arrête de marquer au bout d’une à deux seconde, comme si le produit ne descendait pas dans la mine, soit au contraire, la mine est trop imbibée. J’ai essayé de le stocker tête en haute, tête en bas ou à plat, rien n’y fait… La mine parlons-en justement ! Elle n’est pas vraiment ce qu’on pourrait qualifier de pointe feutre puisqu’elle est souple. La pointe s’écrase totalement sur la paupière et il est donc très difficile d’avoir un trait fin et précis. D’autant qu’il faut parfois repasser genre 4 à 5 fois pour que le produit sorte de la pointe. Et enfin, dernier point négatif/positif : sa tenue. Bourjois nous promet un lier longue tenue, pas de soucis on y est ! À tel point que c’est la plaie pour se démaquiller. Même les huiles démaquillantes ont du mal. Je déconseille totalement, et surtout à celles qui ont les yeux sensibles car il faudra bien frotter pour l’enlever !

Et vous, quels sont vos flops « high level » de ces derniers temps ?

Je tenais à m’excuser pour le silence de ces dernières semaines, en ce moment, je n’ai le temps de rien, je suis très souvent en déplacement, et mes journées, font plus de 10h, je pars, il fait nuit, je reviens, il fait nuit ! Vous en avez un petit aperçu sur la photo, la nuit se lève alors que je viens juste de rentrer…

Des bisettes les poulettes,

Mag J