Bienvenue dans cette petite bulle sans prétention pour parler de tout et de rien, mais surtout de beauté :)

vendredi 25 octobre 2013

Le masque aux algues Hawaïenne de Reviva Labs ♥

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que cet été, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la crème de nuit spéciale peau grasse de la marque Reviva Labs et je vous en avais fait toute une revue (dispo juste ici). Mon produit chouchou s’étant terminé, j’ai passé une petite commande sur Iherb pour me réapprovisionner et j’en ai profité pour ajouter deux autres produits de cette marque, dont le fameux masque Hawaiian Seaweed Beauty Mask.




Ce produit est censé clarifier la peau et la débarrasser des résidus dus à la pollution et voici la description par la marque :
Généralement, un masque qui contient de l’argile (kaolin et bentonite) offre un nettoyage profond de la peau assez basique. Mais avec nos algues hawaïennes spéciales, ce masque unique aide aussi à apporter plus d’hydratation et de vitalité à la peau.
De plus il peut illuminer n’importe quel type de peau, il a des propriétés pour réguler les peaux mixtes tout en évitant les rougeurs et les tiraillements.

Ce que j’en pense :
D’ordinaire, je ne suis pas spécialement fan des masques à l’argile que je trouve trop desséchants, mais comme j’avais été littéralement conquise par la crème de nuit spéciale peaux mixtes à grasses, j’ai voulu tenter l’aventure. Et grand bien m’en a pris ! Je suis de nouveau complètement fan d’un produit Reviva Labs !!! 
Ce masque qui nous promet un effet régulateur, bonne mine, une peau débarrassée des impuretés le tout, sans tirailler ni faire rougir, voire même en hydratant tient toutes ces promesses ! Oui, j’aurai aimé pouvoir dire que sur un ou deux points, la description était un peu olé olé, mais non, ce produit est bien un masque à l’argile qui donne bonne mine, régule et hydrate la peau ! J’ai vraiment été bluffée par l’effet bonne mine immédiat que donne ce masque !
Alors entendons-nous bien, c’est bien une fois qu’on a retiré le masque, après avoir laissé poser entre 20 et 30 minutes, qu’on voit tout ça, parce que ça reste un masque à l’argile qui nous fige le visage quand il sèche, mais une fois enlevé, quel confort !

Concernant le produit en lui-même, je suis agréablement surprise. Il s’agit d’une texture crème légèrement grise/verte qui s’étale très facilement et qui sent relativement bon. Quand on lit « algues », on ne sait jamais trop à quoi s’attendre… Mais là, c’est une odeur vraiment discrète, un peu « minérale » (argile) avec un je-ne-sais-quoi qui fait qu’on sait que c’est un produit de beauté ! Personnellement j’aime beaucoup, c’est une odeur qui m’apaise.

Le pot fait 42g et peut paraître assez petit, mais j’ai déjà fait 5 applications, et j’en suis à peine à la moitié. On prélève directement aux doigts, il n’y a pas de spatule ou de pinceau, mais pour ma part, ça ne me gène absolument pas vu que je me lave toujours bien les mains avant n’importe quel soin.

Comme toujours avec Reviva Labs, les prix sont tout doux. Ici, le pot ne coûte que 8.40 $ (à commander ici)
Il existe par ailleurs la crème de jours de la même gamme, peut-être que lors d’une prochaine commande, je l’ajouterai à mon panier…

Connaissez-vous la marque Reviva Labs et ses produits ? Quel est votre dernier coup de cœur en matière de masque ?

Des bisettes les poulettes !

Mag J

samedi 19 octobre 2013

Coup de cœur #9 : Le blush Rose Wood de Clarins

Cet automne, j’ai enfin réussi à mettre la main sur un blush qui me corresponde. Vous le savez certainement, j’ai une peau naturellement hâlée, et comme je travaille souvent dehors, mon teint est assez soutenu, bien que je n’aie aucune origine méditerranéenne ou quoi que ce soit. Et s’il est déjà assez compliqué de trouver des produits pour unifier le teint de la bonne couleur, blush et bronzer sont encore plus difficiles à trouver. Je pense que chez MAC j’aurai plus de chance de trouver mon bonheur, mais j’habite très loin d’une de ces enseignes, et aux prix où sont les produits, je ne me vois pas les commander sans être certaine qu’ils m’iront… Je me cantonne donc aux enseignes de parfumeries classiques et bien souvent c’est le cœur lourd que je repars les mains vides… Dernière déception en date ? Le magnifique blush Madame Rougit de Guerlain. Il est absolument superbe, mais sur moi il ne se voit pas ! Voilà, c’est comme si je n’avais rien. Même la vendeuse était scotchée car il a pourtant paraît-il, une bonne pigmentation… tant pis je l’admirerai sur les autres !
Comme depuis des années, je ne vois que des blushs trop clairs, je m’étais peu à peu mis dans la tête que je n’en avais pas besoin et trouvais ça bizarre de passer son temps à cacher ses rougeurs pour se mettre du rouge sur les joues…
Mais ça c’était avant !
En fouillant dans mes tiroirs, j’ai non seulement retrouver la très jolie palette Variations de Chanel, dont je vous ai fait un article il y a peu et que vous pouvez trouver juste ici, j’ai également retrouvé cette petite palette de Clarins.



Elle n’a pas de nom particulier, puisque c’est une sorte de palette contenant trois miniatures de maquillage que propose la marque : 2 fards à paupière et 1 blush. On peut retrouver les full size dans la collection permanente.

J’ai longtemps boudé cette palette car ça fais au moins un an et demi, voire deux que je l’ai, et je m’en sers que depuis 1 mois à peine. Je l’ai reçu dans une box, je crois, mais je ne pourrais même pas vous dire laquelle… Pourquoi je ne m’en étais pas servie avant ? Aucune idée, mais c’est dommage !
Non cette photo n'est pas en sépia, le soleil à juste oublié
de se lever...



Cette petite palette, est fort jolie, et franchement bien classe pour des miniatures. Le packaging est le même que les palettes d’ombres minérales. Je vous renvoie à mon article sur la magnifique palette Forest ! On a donc un très beau, mais très salissant, boîtier en plastique doré qui ne fait pas du tout cheap, avec le nom de la marque gravé dessus.




Ouh je joli reflet de min Iphone....!


À l’intérieur, deux ombres à paupières, de 0.8g, (2g en full size) et un blush de 1.3g (7.5g le full size) accompagnés d’un petit pinceau embout mousse. Le premier fard, Pink Frost est un très joli rose pâle satiné qui une fois appliqué sur la paupière est réellement très lumineux. Le second, Silver Green est comme son nom l’indique un magnifique gris/anthracite/kaki ! C’est assez difficile à décrire mais en tout cas c’est très joli ! C’est aussi une ombre satinée, qui contient de minuscules toutes petites micro paillettes (non, non, je n’insiste pas lourdement !).
Les deux ombres se travaillent extrêmement bien. Ce que je fais en général, c’est que j’applique le rose sur toute la paupière mobile au doigt, et qu’avec le petit pinceau fourni, je viens poser le gris/vert en ras de cils supérieur et inférieur, avant de légèrement dégrader ce qui me reste sur le pinceau dans mon creux de paupière. C’est simple mais efficace.


Rose Wood  , Silver Green et Pink Frost


Et puis, il y a ce blush ! Le Rose Wood ! Au début, je ne voulais pas l’utiliser, et puis un peu par dépit, j’ai quand même tenté de le swatcher ! Et là, oh mon Dieu ! Une grosse trace rouge sur la joue, on aurait dit une indienne ! Oui, parce que je n’y avais pas été molo, les doigts dedans et hop sur la joue… Petit miracle cosmétique dans ma salle de bain, je suis affreuse avec ça sur la joue, mais au moins, ça se voit ! Du coup, impressionnée par la bête, je ne sais pas trop comment faire pour l’apprivoiser. Savoir poser du blush ne s’improvise pas, surtout après presque 30 ans sans en mettre. Mais j’ai trouvé une solution qui pour le moment me convient : un pinceau duo fibre (à la base pour le fond de teint) Kiko. J’aime l’effet diffus que donne ce pinceau.
Et je peux assurer à toutes celles qui seraient encore sceptique quant à l’apport d’un blush en maquillage, que c’est énorme ! Bien dosé, le blush réveille le teint et donne vraiment bonne mine.
Mais attention, il faut vraiment avoir la main légère et surtout trouver le blush qui correspond à sa peau. Et la les peaux les plus claires ont plus de chances !

Enfin tout ce blabla pour vous dire que j’ai un blush. XD

Et vous, existe-t-il un produit que vous avez du mal à trouver à cause de votre carnation ?

Des bisous les poulettes,


Mag J

lundi 14 octobre 2013

Mes redécouvertes #1 : La Palette n° 25 Variations de Chanel.

Depuis quelques temps, je redécouvre de très jolis produits qui s’étaient un peu perdus dans les limbes de mes tiroirs. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter ce qui fut un jour un quad, mais qui ne se compose plus que de trois ombres à l’heure actuelle, j’ai nommé la sublissime palette Variations de Chanel* !

On dit bonjour au canard rose!!!


Cette palette, qui je crois n’est plus disponible de nos jours, m’a été offerte par ma Maman pour mes 18 ans, il y a donc plus de 10 ans maintenant. Je me souviens qu’à l’époque, et c’est encore vrai maintenant, ces quads me faisaient rêver. J’ai toujours trouvé les palettes Chanel superbes. Celle-ci ne fait pas exception à la règle ! Même s’il s’agit de couleurs neutres, dont on trouve certainement pas mal de dupes ailleurs, qui pourraient sembler assez quelconque, ces fards sont réellement de toute beauté !

Une palette qui a vécue, ça! Quelques cicatrices et quelques pertes, mais elle est toujours là!


À l’origine, la palette était composée d’un beige clair irisé, d’un beige rosé satiné un peu plus soutenu, d’un marron glacé satiné également, et enfin d’un très joli marron chocolat mat. Il y avait aussi un pinceau que j'ai perdu... Comme vous pouvez le voir, le beige clair n’est plus. Non, je ne l’ai pas terminé, même si à l’époque il s’agissait de la couleur que j’utilisais le plus. Ma palette est un jour tombée et ce joli beige a littéralement explosé au milieu de la salle de bain. À ce moment là, je ne savais pas encore que l’on pouvait « réparer » ses fards et je l’ai donc jeté (oui, j’ai honte !). Du coup, les couleurs qui restaient me paraissaient bien trop foncées et peu à peu, j’ai délaissé ce quad, qui n’en était plus un…
Mais dernièrement, et grâce à vos conseils, j’ai progressé en maquillage et je ne me sens plus effrayée 
par les couleurs foncées et/ou mattes. Depuis début septembre, date à laquelle j’ai ressorti cette palette, je me sers 90% du temps de ces couleurs pour me maquiller. Je trouve que les couleurs sont vraiment top pour la saison. De plus, elles se marient vraiment bien entre elles et surtout se travaillent à merveille ! C’est aussi à ça que l’on reconnait des produits de qualité ! Plus de 10 ans après qu’on m’ait offert ce quad, les couleurs sont toujours très pigmentées, faciles et agréables à travailler et ne font pas de chutes. Je suis réellement bluffée par la qualité que nous propose Chanel.

Un seul passage dans les ombres et on obtient ces couleurs! Chapeau!

Pour mon maquillage quotidien, rien de plus simple : je commence par appliquer le fard beige rosé sur toute ma paupière mobile. Je viens ensuite prendre le marron glacé pour définir mon creux de paupière et je termine par renforcer finement le creux avec le marron chocolat mat. Cette couleur me permet aussi de faire un cat-eyes un peu diffus qui permet une transition plus douce avec mon trait de khôl noir. Je dépose aussi cette ombre en ras de cils inférieur jusqu’au deux tiers à peu près. Comme je n’ai plus le beige clair, je le remplace par le Color Infaillible Hourglass Beige de L’Oréal en coin interne, pour la touche lumière, et sur le tiers intérieur du ras de cils inférieur. Ce fard se travaillant extrêmement bien également, je peux sans soucis fondre mes deux couleurs posées en ras de cils et obtenir ainsi un très joli dégradé !

Aujourd’hui, pour moi cette petite palette a tout bon et je reste épatée de sa qualité plus de 10 ans après son achat. Je dis MERCI MAMAN  pour ce sublime cadeau !


* Oui, je vous présente encore un produit Chanel, mais je vous assure que je ne suis pas sponsorisée par la marque… mais j’aimerai bien :p !

Et vous, avez-vous redécouvert des produits oubliés au fond d’un tiroir ces derniers temps ? Avez-vous des produits, qui même longtemps après, continuent de vous étonner ?

Des bisettes les poulettes et surtout prenez soin de vous.


Mag J

jeudi 10 octobre 2013

Mes produits de princesse # 1 : La lotion douceur de Chanel.

J’aurai pu nommer cet article de bien des façons « Histoire d’un caprice », « ces produits de luxe qui ne sont pas essentiels »… mes ces derniers temps, un tag que j’aime beaucoup circule pas mal sur la blogo : le fameux « Princess Tag » ! Le principe est simple, pour chaque catégorie de produits soin ou maquillage, il faut présenter le produit de luxe que l’on préfère. Si sur le papier tout paraît facile, ça l’a été beaucoup moins quand j’ai cherché dans ma salle de bain… Je suis loin d’avoir un produit pour chaque catégorie. Parfois je n’en ai pas du tout, et d’autres fois au contraire, j’en ai plusieurs. Du coup, j’ai choisi de morceler ce tag en plusieurs articles pour vous présenter ces produits de luxe que j’utilise et que j’affectionne beaucoup.

Le premier « Princess Product » (in english s’il vous plaît, histoire de ne pas trop s’éloigner du tag) est la Lotion Douceur de Chanel. Alors avant de passer à la présentation du produit, je mets les choses au clair : OUI ce produit coûte un smic et on achète surtout 4 consonnes et 2 voyelles, OUI il y a des lotions tout aussi bien, voire mieux en beaucoup moins cher, OUI ce produit est un caprice (répété deux fois !) et NON je ne regrette pas son (ses) achat(s) parce que c’est un petit pêché mignon.



Bref.
Voyons ce qu’en dit la marque :
Fraîche et légère, la LOTION DOUCEUR caresse délicatement la peau pour parfaire le démaquillage tout en préservant l’équilibre de son écosystème.
Débarrassée des impuretés et polluants, la peau retrouve sa souplesse, sa douceur. Et son délicieux toucher velouté.
La peau est parfaitement nette et prête à recevoir les soins CHANEL quotidiens. Un véritable moment de plaisir à revivre matin et soir.


Ce que j’en pense :
Comme dit plus haut, cette lotion n’est clairement pas un indispensable, mais je l’aime beaucoup. Tout d’abord, je dois avouer que je trouve le packaging, comme toujours chez Chanel, très classe. Une grande bouteille rose légèrement saumon transparente, surmontée un grand bouchon noir dont la taille n’a d’utilité que pour l’esthétisme, il faut l’avouer.
Ensuite, j’apprécie énormément ce produit car il ne nous promet pas monts et merveilles, mais qu’il fait ce qui est annoncé ! En effet, après m’être démaquillée (à l’huile) et nettoyée le visage, je passe un coton de cette lotion pour enlever les résidus calcaire et les dernières impuretés qui ne voulaient pas me quitter. La lotion qui est également hydratante (mais assez légèrement, j’en conviens) laisse alors la peau toute douce et délicatement parfumée. Une vraie sensation de confort ! Elle a aussi le gros avantage, chez moi, de ne pas piquer les yeux ni irriter la peau, mais je sais que certaines personnes ne la tolère pas très bien.
C’est vrai que niveau compo, on est loin du bio, mais bon on n’achète pas ce type de lotion si on veut du naturel !
Enfin, le gros point négatif, que j’annonçais dès le début, c’est son prix. Oui c’est en ça que cette lotion, somme toute bien mais pas incroyable, est un caprice. Il faut compter environ 35 € les 200 ml. Oui, oui c'est-à-dire qu’il faut vendre un rein, ses cheveux, sa sœur et son animal de compagnie pour ça ! « Rafraîchir sa peau n’a pas de prix, pour tout le reste il y a Eurocard Mastercard… » aurait aussi pu être le titre de cet article…
Par contre comme c’est une lotion de « finition », ni démaquillante, ni quoi que ce soit d’autres, elle dure vraiment longtemps… ça fait un peu passer la pilule de la facture !

Quand je passe à la caisse avec cette lotion dans mon panier... --'



Par contre je tiens à pousser un petit (tout petit) coup de gueule contre celles qui se plaignent de ne pas voir l’état de leur peau s’améliorer : boutons, pores dilatés, rougeurs… Cette lotion n’est pas un soin les cocottes ! Elle ne s’est jamais revendiquée comme telle d’ailleurs !

Enfin bon, voilà. Je sais que cette lotion est un caprice. Un produit de luxe presque parfaitement inutile, mais je l’aime !

Et vous les filles, quels sont vos « Princess Products » ?

Des bisettes les poulettes,


Mag J

lundi 7 octobre 2013

♫Mets de l’huile* ! ♫ - Défi du lundi # 4

Allez qui n’a pas pensé à cette superbe chanson en voyant l’intitulé du défi du lundi ? Bah, moi je l’ai eu en tête toute la journée, journée qui du coup m’a paru trèèèèès longue (outre le fait que ce soit un lundi bien entendu ^^). Aujourd’hui My Beauty nous permet de papoter huile, et ça tombe bien, j’aime ça ! (L’huile et papoter). Si aujourd’hui j’ai de l’huile pour à peu près chaque partie de mon corps, il n’en fut pas toujours ainsi !





L’huile s’est peu à peu fait une place dans ma salle de bain quand j’ai découvert la technique du Layering, il y a bientôt deux ans et demi. Je n’en pouvais plus des cotons et des démaquillants qui au choix :
-          ne démaquillaient pas complètement
-          piquaient les yeux
-          irritaient ma peau
-          laissaient un très désagréable film gras sur ma peau
-          etc, etc…

Aujourd'hui l'Eclat Sublime est venu remplacé ma Black Sugar!
Et puis, pendant une période d’ennui profond dû à mon chômage, je me suis mise à traîner sur les blogs beautés et j’ai eu une révélation en apprenant qu’on pouvait se démaquiller avec de l’huile. Ni une ni deux, je passais commande sur le site Ünt et mettais dans mon panier une bouteille de Floraison, leur huile démaquillante à la fleur de cerisier. Depuis, entre l’huile démaquillante et moi, c’est une véritable histoire d’amour qui a su transformer la corvée du démaquillage en un moment de pur cocooning ou je prends le temps de prendre soin de ma peau. J’ai ainsi pu tester plusieurs huiles avec notamment la Floraison (plusieurs bouteilles) et la Q10 de Ünt, la célèbrissime Shu Uemura ♥ en version rose, la Black Sugar de Skin Food, celle de Dior (qui n’a pas de nom particulier), et dernièrement L'éclat sublime de l’Oréal. Comme on peut le voir, j’alterne sans soucis celles qui ont une composition top avec celles qui contiennent des huiles minérales car comme c’est un produit qui se rince et ne pénètre pas dans la peau, ça ne me gène absolument pas. Par contre s’il y a bien quelque chose que je ne ferais pas, c’est essayer de me démaquiller à l’huile d’olive. Les huiles démaquillantes sont en effet hydrosolubles et s’émulsionnent et se rincent donc très facilement, ce qui n’est absolument pas le cas des huiles culinaires ! Bien que pour le moment les huiles Shu Uemura restent mes préférées, leurs prix et ma curiosité me poussent sans cesse à tester de nouvelles marques et en ce moment, pleins d’huile, souvent asiatiques, me font envie !

Pour ce qui est du visage, il m’arrive parfois d’appliquer un peu d’huile pour réconforter ma peau. J’utilise notamment les Perles de Rose musquée de Weleda qui sont topissimes, même si un peu chères à mon goût !



Concernant les autres huiles, j’ai mis de temps à les intégrer dans ma routine. La troisième huile que j’ai appris à utiliser est l’huile capillaire. Lors d’une commande j’ai en effet reçu un format voyage de la fameuse Essence Absolue de Shu Uemura. Pour moi cette huile capillaire est une petite merveille ! Elle sent bon, protège mes cheveux et facilite le démêlage de façon déconcertante. Je vous en avais rédigé tout un article que vous pouvez retrouver juste ici !







Les huiles corporelles ont eu un peu plus de mal à se faire une place dans mon quotidien. Aujourd’hui encore d’ailleurs. Les huiles sèches, je connaissais depuis toute petite car je revois encore les flacons d’Huile Prodigieuse de Nuxe que ma maman avait à la maison. Cette odeur est délicieuse et on ne présente plus cette petite merveille qui sait tout faire. Alors en grandissant, je me suis moi aussi tournée vers cette huile, mais je dois bien avouer que je préfère quand même les textures crème pour hydrater et nourrir ma peau. Je ne passe par la case huile sèche pas plus de trois ou quatre fois par mois… Mais un petit nouveau reçu dans une box a bien failli m’avoir ! Il s’agit de l’huile de Sanctuary Spa qui a une odeur… mais une odeur !!! J’adore ! Je ne saurai pas vous la décrire avec précision, mais ça sent les vacances, la crème solaire… oui, je sais ça aide !
Ce que j’apprécie surtout avec cette huile, c’est qu’il n’y a pas besoin d’attendre trois plombes pour avoir un touché sec et s’habiller, parce que ça, ça me gonfle vite fait bien fait !



Enfin, la dernière catégorie d’huile que j’utilise est l’huile de douche. Et là, coryez-moi, c’est du lourd ! Le produit n’est pas facile à apprivoiser, et je ne sais toujours pas si je le fais correctement, mais bon… Il s’agit de l’Huile de douche triphasée Acai de la gamme Ekos de la marque Natura Brasil. Cette marque je l’aime d’amour ! Je n’ai jamais été déçue par un de leurs produits. Ce que j’aime avec ces huiles (oui, j’en ai testé plusieurs, notamment celle au Cacau ♥) c’est qu’elles sont enveloppantes, douces, terriblement efficaces et vraiment synonyme de cocooning ! Rien que le flacon est joli et apaisant avec ces trois phases qui ne se mélangent que lorsqu’on agite le flacon. Et l’odeur… OH MON DIEU ! C’est chaleureux, reposant et réconfortant… Je n’ai même pas assez de synonymes pour vous décrire ce confort absolu ! Une fois qu’on s’est lavé, on s’enduit généreusement d’huile, on rince et c’est tout ! Une fine pellicule reste présente sur la peau, qui est alors incroyablement douce, et la protège des agressions extérieures. Comme il ne me reste pas beaucoup de produit, je l’économise, mais si je m’écoutais, je m’en servirais tous les jours !

Si parmi vous il y a encore des sceptiques sur l’utilisation de l’huile et qui craignent notamment un effet gras, sachez que même si « le gras c’est la vie** », avec les huiles cosmétiques, il n’en est rien. Elles sont étudiées spécialement pour nourrir et hydrater sans jamais étouffer (peau ou cheveux) !


* Oui, je sais, j’avais déjà utilisé ce titre pour un de mes artciles, mais que voulez-vous, on ne se refait pas !
** Un grand merci à Karadoc pour cette réplique, chez moi, culte !

Et vous, êtes vous adeptes des huiles ?

Des bisettes,


Mag J

dimanche 6 octobre 2013

Je suis un mouton en retard et j’assume : Défi du lundi # 3 : Mes mascaras du moment.

S’il y a bien une chose que je possède en grand nombre en matière de maquillage c’est le mascara. À vrai dire, c’est même un peu inquiétant, parce que franchement, on ne peut pas se servir de plusieurs mascaras à la fois, alors que les ombres à paupières si. Quand j’ai voulu préparer ce défi (en temps et en heure), j’ai commencé à chercher tous les petits tubes qui se trouvaient chez moi. Mais plus j’en trouvais, plus je m’apercevais qu’il m’en manquait toujours. Je les avais laissés chez mes parents ! Et comme ce week-end je suis chez eux, je peux enfin tout vous montrer… Et il y en a pas moins de 13 ! Oui, oui, j’ai treize mascaras… bon ok ce ne sont pas tous des full-size, ok, sur les 13, il n’y en a que 4 que j’ai acheté, les autres proviennent en grande majorité de box beauté, mais quand même !
Voici une petite photo de famille de tous ceux que je possède. 



Oui, même en photo ça fait peur !!!

Mais au final, il n’y en a « que » 5 d’ouverts, les autres attendent sagement leur tour.



 Parmi ces cinq-ci, il y en a seulement 2 que j’utilise quotidiennement, 2 assez régulièrement, et 1 que j’utilise très rarement. Commençons par celui que j’utilise le moins souvent. Le mascara coloré Stimul’Cils d’Innoxa. 

Je n’utilise que rarement ce mascara tout simplement car je ne suis pas fan de la couleur. Je l’ai gagné lors d’un concours et je n’avais donc pas pu réellement swatcher la couleur. Le nom étant Viloine, je m’étais à tord imaginé quelque chose d’un peu prune, mais pas du tout. On est dans de l’indigo foncé, et donc beaucoup plus proche du bleu que du prune. Pourtant ce mascara est top. J’aime bien la brosse en poil, assez grosse et qui dépose bien la matière sans faire de paquet. Le petit plus de ce mascara ? Une formulation soins pour les cils. Honnêtement, je n’applique pas ce mascara de façon assez régulière pour constater un effet soin, mais j’apprécie l’idée.





Le premier des deux mascaras que je n’applique que rarement est le mascara Beautyful Lashes de Bm Beauty. 




J’ai reçu ce mascara dans la Glossybox spéciale de Noël l’année dernière je crois. Ce mascara est très bien si on recherche un effet très naturel. Il n’est ni allongeant, ni volumateur, mais donne juste un petit plus au regard. Honnêtement, ce n’est pas un mascara que je rachèterai, ni vers qui je pense à me tourner.







Le deuxième que je n’utilise que rarement est le mascara Faux-Cils Papillon de L’Oréal

Je l’aimais bien au début, mais il a un peu séché et le produit est devenu assez compact et collant, relativement pénible à travailler. Et puis il y a aussi cette étrange brosse en silicone à laquelle je ne me suis toujours pas habituée. Ce matin encore je me tartinais joyeusement les paupières… Je ne suis pas fan ! Sinon, pour celles qui recherchent de la longueur je le trouve bien car il allonge vraiment bien les cils en les séparant. Personnellement, ça n’est pas véritablement ce que je cherche car j’ai la chance d’avoir naturellement des cils (trop) longs. Mais sachez que c’est un bon mascara allongeant. Pas de chutes, une bonne tenue, c’est un mascara tout à fait correct.




Les deux mascaras que j’utilise tout le temps sont le Fairy Lashes de Jelly Pong Pong et le Volume Glamour Max de Bourjois.

Le Fairy Lashes de JPP est assez intrigant. 
Sa brosse est réellement toute petite, et au début je me demandais combien d’heure j’allais devoir passer sur mes cils pour voir quelque chose, mais en réalité, cette brosse est diaboliquement efficace. Elle va partout et dépose du produit de façon très correcte. Pour rappel, ses promesses étaient : 1 couche : effet naturel, 2 couches : volume waouh !, 3 couches : vous avez-mis des faux-cils ? Et bien pour une fois je suis assez d’accord, dans le sens que la texture du produit permet réellement de moduler et nuancer l’effet. La texture justement parlons-en. Elle m’a également bien déroutée les premiers temps au démaquillage car le mascara forme des sortes de petits tubes qui viennent gainer les cils. Le mascara ne se dissout pas, aucun risque d’avoir des yeux de pandas, les petits tubes se séparent des cils. Je ne sais pas si je suis très claire, mais « c’est pas pareil que d’habitude ». Je ne sais pas non plus si ce mascara aurait le même effet avec un démaquillage à démaquillant bi-phasé, mais à l’huile en tout cas tout part assez facilement. Pour ce qui est de l’eau micéllaire, c’est un peu plus chiant… Sinon, je dois dire qu’il tient réellement bien et qu’il apporte une jolie courbure aux cils.

Enfin le dernier mascara que j’utilise, et celui là, quasiment quotidiennement, c’est le Volume Glamour Max de Bourjois
C’est mon chouchou ♥♥♥♥ ! Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu de coup de cœur pour un mascara de GSM à ce point là. Pourtant, c’était pas gagné ! Quand je l’ai ouvert la première fois, j’ai cru que j’allais me crever un œil avec cette énooooooooooorme brosse en poils. On dirait limite un petit goupillon pour nettoyer les biberons des bébés ! Moi qui utilisais la mini brosse du JPP, le contraste a été saisissant ! Mais bon, j’ai quand même approché ce truc de mes yeux, et là j’ai été bluffée ! Ce truc est dingue. Un max de volume (comme quoi il porte bien son nom le petit) et des cils bien noirs dès le premier passage ! Franchement, travailler les cils n’a jamais été dans mes habitudes, mais là, je pas la brosse une fois au milieu, une fois dans chaque coin et c’est tout ! Me voilà parée pour la journée ! En plus, je trouve qu’il a une tenue géniale. Pas de dépôts dégueu où de ligne noire qui transfert, JOIE !


Je vous mets une petites photos comparatives des brosses, et au final, je crois que je préfère celles en poils et non pas en picots silicones... mais j'ai encore plein de mascara à tester pour me faire vraiment une idée!!!



Mais je ne peux m’empêcher d’espérer les terminer vite pour pouvoir en tester d’autres, dont tous ceux que j’ai. On retrouve ainsi :
En full-size :
-          le Max Volume Twist de Nivea (je ne savais même plus que je l’avais…)
-          le Volum’Express Cil à Cil de Gemey Maybelline
-          le Volum’Express l’effet Faux-Cils Plumes (parce que je sais pas ce que c’est que l’effet faux cils plumes  ><)
-          le Volume Millions de Cils de L’Oréal. C’est mon deuxième tube, ce mascara est vraiment bien !

En miniature
-          le Noir Couture de Givenchy (ce sera ma deuxième miniature, j’avais adoré !)
-          le Volume de Chanel
-          le Long Lash de Laura Mercier (en espérant au moins aimer ce produit…)
-          le Hypnôse Star de Lancôme.

Il y a aussi ceux que je n’ai pas encore acheté (ni reçu), mais que j’ai vraiment envie de tester :
-          le Rocket Volume de Gemey Maybelline
-          Volum’Express Colossal Cat Eyes de Gemey Maybelline
-          Le nouveau Great Lash de Gemey Maybelline car le Great Lash normal est un de mes must have
-          Le fameux They’re Real de Benefit
-          Le Baby Doll d’Yves Saint Laurent

Et ceux que j’adore mais qui reviendront plus tard
-          Great Lash de Gemey Maybelline
-          L’Inimitable Intense de Chanel…

Et vous les filles, au niveau mascara quel est votre chouchou ?

Des bisettes les poulettes

Mag J